Passer au contenu

/ École de relations industrielles

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Chaire de recherche philanthropique

Responsables :

Personne contact : tania.saba@umontreal.ca

Web : Site Web de l’unité de recherche

Web : LinkedIn

Web : Compte twitter

Information : 514 343-5992

Média

RIQEDI conférence 4: Comment élaborer un plan d'équité et trois étapes?

conférence présentée par Tania Saba, Professeure et titulaire de la CHaire BMO Diversité et Gouvernance, dans le cadre de la 3e rencontre du Réseau Interuniversitaire québécois Équité Diversité Inclusion, 7 juin 2019

Équipe

Axes de recherche

Immigration, intégration, diversité et équité

Immigration, intégration et inclusion

Les questions d’intégration des travailleurs immigrants sont étudiées à partir d’une perspective écosystémique qui examine le contexte régional, les politiques et programmes gouvernementaux, les secteurs économiques, le rôle des organismes communautaires, les caractéristiques des milieux de travail, ainsi que les profils sociodémographiques.

De plus, la Chaire s’intéresse à l’identité et au parcours des immigrants, aux facteurs institutionnels et organisationnels susceptibles de favoriser ou de faire obstacle à l’intégration socio-professionnelle des immigrants, leur impact économique, leur engagement et leur bien-être.

Diversité

La Chaire approche les questions liées à la diversité par une approche multi-niveaux. L’approche macro porte sur une étude des politiques publiques, des inégalités socioéconomiques, des institutions, des infrastructures et des valeurs sociales qui exercent un impact sur la compréhension de l’ÉDI et des actions prises en sa faveur. L’approche méso, quant à elle se penche sur l’étude des stratégies et des pratiques organisationnelles en matière d’ÉDI, du climat de tolérance, des processus décisionnels et des biais discriminatoires. Enfin, l’approche micro se questionne sur les formes de diversité, les choix et les comportements des acteurs clés de l’écosystème, à la fois dans l’atteinte des objectifs d’ÉDI et dans l’évaluation de ses impacts.

Transformation du monde du travail et inégalités

La perturbation-reproduction des institutions et des systèmes organisationnels ainsi que les algorithmes de gestion de l’activité économique risquent d’exacerber les inégalités et les vulnérabilités sociales et économiques. Cerner et anticiper les nouvelles compétences qui seront requises dans divers environnements de travail qui se transforment à l’ère du numérique et de l’intelligence artificielle ainsi que de déterminer les moyens adéquats permettant leur acquisition. L’étude des opportunités et des obstacles à l’accès et au succès de l’entreprenariat des populations vulnérables figure au cœur de cet axe. De plus l’émergence d’une association entre l’ÉDI et les mouvements écologistes qui militent en faveur d’un accès démocratique pour disséminer et prendre part aux différentes formes d’innovations en faveur d’emplois verts et du respect de l’environnement.

Expertises

  • Sciences sociales et humaines
  • Sciences de l’administration et de la gestion

Informations supplémentaires

Consultez cette fiche sur :