Passer au contenu

/ École de relations industrielles

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Témoignages des lauréats et des lauréates des bourses – 2021-2022

Bourse Marcel-Pepin – Confédération des syndicats nationaux (CSN)

Sabrina Gobardham

Sabrina Gobardham

Doctorat

J’ai été particulièrement honorée d’avoir été choisie par l’École de relations industrielles et son Comité des bourses pour être l’heureuse lauréate de la bourse Marcel-Pepin offerte par la CSN. J’adresse également mes remerciements chaleureux au directeur de notre École, Vincent Rousseau, ainsi qu’à la CSN pour cette belle marque de reconnaissance.

L’attribution de cette bourse m’encourage indiscutablement à poursuivre ma recherche doctorale intitulée « Le syndicalisme sous le capitalisme de plateforme et de surveillance : Pouvoir, renouveau syndical et surveillance par algorithmes du ‘‘travail à distance’’ » sous la direction de Ian MacDonald. Initialement inhérent au travail de plateformes (gig work), le management par algorithmes a pénétré (et continue de le faire) une multitude de secteurs traditionnels d’activités d’autant plus aisément que la crise sanitaire récente a contribué à « normaliser » le ‘‘travail à distance’’ (télétravail) d’une part substantielle de travailleurs. Ainsi, le nouveau mode de gestion est la réalisation la plus aboutie de l’intelligence artificielle par laquelle s’opère une disruption majeure : la ‘‘virtualisation’’ des lieux et rapports de production concomitamment à une surveillance orientée vers l’agir (contrôle et sanction). Il questionne donc frontalement la raison d’être institutionnelle (purpose) des syndicats ainsi que la capacité d’action stratégique syndicale et collective.

Bourse Louis-Laberge – Fonds de solidarité FTQ

Jonathan Michaud

Jonathan Michaud

Doctorat

Quel honneur de recevoir la bourse Louis-Laberge offerte par le Fonds de solidarité FTQ. Je tiens d’abord à remercier le Comité des bourses, le directeur de l’École de relations industrielles, Vincent Rousseau, et le Fonds de solidarité FTQ. Je remercie aussi ma directrice de thèse, Mélanie Laroche, qui m’accompagne, m’encourage et me soutient dans ce projet.

Ma thèse s’intitule « Stratégies syndicales, régulation de la transition socio-écologique et néolibéralisme : une analyse comparative du secteur de l’énergie en Amérique du Nord et en Europe ». Partant du diagnostic que les syndicats ont un rôle à jouer dans la crise climatique, je cherche à comprendre comment ceux-ci développent diverses stratégies pour lutter contre les changements climatiques et s’y adapter en mettant de l’avant la nécessité de défendre un travail décent et soutenable. Je cherche aussi à saisir les capacités stratégiques et pouvoirs syndicaux ainsi que les contingences exercées par les structures du capitalisme néolibéral et les institutions spécifiques aux différents systèmes de relations industrielles dans le développement de ces stratégies.

Bourse Diane-Lavallée – Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ)

Tessy Jean-Paul

Tessy Jean-Paul

Maîtrise

Être récipiendaire de la bouse Diane-Lavallée de la FIQ est pour moi un grand privilège. De recevoir une telle distinction à ce moment précis de mon parcours est très significatif. En effet, la pandémie m’a forcé à revoir mon choix de carrière et à me réorienter. Cette bourse représente pour moi la validation d’un changement important dans mes plans de carrière. Elle réaffirme aussi l’importance que j’accorde à l’égalité et la justice pour tous.

Dans le cadre de mon projet de mémoire, je m’intéresse aux différentes stratégies mises en place par l’acteur syndical pour contrer le phénomène de la discrimination raciale. Plus spécifiquement, je m’affaire à documenter et à mieux comprendre l’expérience de discrimination vécue par les travailleurs et travailleuses noir.es en milieu de travail et d’analyser quelles sont les stratégies mobilisées par l’acteur syndical pour contrer ces formes de discrimination. Puis ultimement, j’espère pouvoir au travers de mes recherches tester leur efficacité et savoir si ces stratégies amoindrissent les effets de la discrimination sur les travailleurs et travailleuses noir.es.

Ce projet est ma façon de contribuer à un avenir meilleur pour l’ensemble des citoyens et citoyennes du Québec. Je tiens à remercier la FIQ pour son soutien financier. Je remercie aussi l’École de relations industrielles de croire en mon projet et plus particulièrement, ma directrice Mélanie Laroche pour son accompagnement précieux.

Bourse offerte par le cabinet Melançon, Marceau, Grenier et Cohen

Ya Gao

Ya Gao

Doctorat

Recevoir la bourse du cabinet Melançon, Marceau, Grenier et Cohen est pour moi un véritable honneur. Il s’agit d’un grand encouragement et d’une belle reconnaissance de ma recherche doctorale.

Ma thèse concerne le déclin du pouvoir des travailleurs dans le contexte de l’économie des plateformes numériques et plus particulièrement, la diminution du pouvoir des travailleurs numériques en raison de leur accès limité à la protection juridique et au soutien institutionnel. Pour résoudre cette problématique, la thèse mobilise des études de cas comparatifs provenant de deux pays : le Canada et la Chine. Elle met le pouvoir des travailleurs numériques et l’amélioration du travail au cœur de la protection du travail dans différents contextes nationaux. Ce faisant, elle contribuera à une meilleure compréhension de la manière selon laquelle les travailleurs numériques peuvent utiliser les nouvelles technologies pour renforcer leur pouvoir dans l’espace virtuel. Elle ouvre la voie à l’étude des expérimentations juridiques, institutionnelles et organisationnelles pour renforcer le pouvoir des travailleurs numériques et garantir un meilleur monde du travail.

Enfin, un énorme merci au cabinet Melançon, Marceau, Grenier et Cohen pour l’attribution de cette bourse ainsi que mon directeur et ma directrice, Gregor Murray et Isabelle Martin, qui m’accompagnent dans ce projet.

Bourse offerte par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale

Éléonore Danthine

Éléonore Danthine

Doctorat

Je suis très heureuse d’être lauréate de la Bourse du Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Cette reconnaissance est une marque d’encouragement et de confiance envers mon parcours doctoral et renforce davantage ma motivation pour la poursuite de ma thèse. Ma thèse porte sur l’influence de la charge mentale domestique et de la conciliation travail vie personnelle des femmes entrepreneures. Les objectifs de cette recherche sont de mettre en évidence l’interdépendance des obstacles privés et professionnels que rencontrent les entrepreneures au Québec ainsi que le poids de la charge mentale domestique sur leur parcours entrepreneurial afin de développer des mesures de soutien adéquates à leur réalité.

C’est un immense honneur de recevoir la Bourse du Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale qui démontre l’intérêt de ma thèse pour l’avenir économique et social du Québec.

Bourse offerte par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST)

Maude Trevisan

Maude Trevisan

Maîtrise

Je me sens privilégiée d’obtenir le soutien et la confiance de l’École de relations industrielles et de la CNESST dans le cadre de mon mémoire portant sur les déterminants de l’interface travail-vie chez les joueuses de hockey professionnelles au Canada et les effets qu’ils engendrent sur la santé physique et mentale. Ma recherche se base principalement sur le fait que la réalité des femmes est complètement différente de celle des hommes dans le hockey professionnel, surtout parce que les femmes ne sont pas intégrées dans un circuit professionnel qui offre des statuts particuliers, des privilèges et de protections face aux risques du travail. Étant moi-même athlète de haut niveau, les risques du travail d’athlète professionnel m’interpellent particulièrement. Quoi qu’il s’agisse d’un sujet peu, voire pas, étudié sous l’angle des relations industrielles, la reconnaissance que j’obtiens par cette bourse rend compte de la multitude des possibilités de recherches dans notre domaine d’étude.

Encore une fois, je tiens à remercier l’École ainsi que la CNESST pour leur soutien. Également, je souhaite remercier ma directrice de recherche, Nancy Beauregard, qui a nourri mon intérêt et ma façon de concevoir la santé et la sécurité au travail à travers ses enseignements dès le baccalauréat et avec qui j’ai la chance d’être chapeauté dans le cadre de cette recherche.

Bourse offerte par la Centrale des syndicats du Québec (CSQ)

Romane Bergeron

Romane Bergeron

Maîtrise

Je remercie la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) pour la bourse dédiée et également d’être un partenaire au programme de bourses de l’École de relations industrielles. Cette contribution motivante me permettra assurément de poursuivre la rédaction de mon mémoire concernant l’effet du soutien organisationnel et des conditions physiques de travail sur la charge familiale et la charge de travail dans la perspective de permettre aux travailleurs de s’ajuster au télétravail. Ce sujet s’inscrit dans le prolongement des chamboulements engendrés par la pandémie de COVID-19. La perception de la charge familiale et de la charge de travail sont de nouvelles dimensions qui ont pris une grande importance, leurs effets sur le travail peuvent faire la différence en termes de satisfaction, de performance, de qualité du travail, d’intention de continuer le télétravail et de capacité à concilier le travail et la famille. Les organisations auront à se repositionner afin d’aider leurs employés à se montrer résilients, en fournissant un soutien approprié et en étant sensibilisés aux nouvelles réalités de l’environnement de télétravail. L’objectif de ma recherche est de contribuer à une meilleure connaissance des facteurs qui permettent de maintenir ou de rétablir le bien-être des travailleurs et la performance des organisations.

Bourse d’excellence BUI DOAN NGUYEN

Pierre Tircher

Pierre Tircher

Doctorat

C’est avec grande joie que je reçois cette bourse d’excellence BUI DOAN NGUYEN que je prends comme une reconnaissance des efforts entrepris dans la réalisation de mon doctorat, tant dans ma scolarité doctorale que dans la rédaction de ma thèse. Je remercie bien évidemment le Comité de bourse, mais aussi et surtout M. Phong Nguyen pour sa générosité et son soutien envers les étudiants de l’École de relations industrielles.

Ce soutien financier m’aidera sans aucun doute dans mon objectif de compléter la rédaction de ma thèse dont le sujet me semble concerner l’ensemble de la société, les retraités actuels et futurs. Je travaille effectivement sur l’incitation au travail des travailleurs âgés au Québec, plus particulièrement les changements dans la dernière décennie relatifs aux politiques publiques de l’emploi destinées à cette population. Ce sujet représente une opportunité de se pencher sur la nature du travail, la place qu’il occupe tout au long de notre vie, en particulier au moment où l’on s’interroge sur la décision de sortir du marché du travail, et sur les inégalités qui se forment tout au long du parcours professionnel.

Je remercie tout le corps professoral pour son enseignement et son soutien, mais plus particulièrement mon directeur de thèse, le professeur Jean-Michel Cousineau qui m’accompagne depuis mon baccalauréat et dont les conseils se sont toujours avérés très précieux.